Retour à la page d'accueil

Le XXème Siècle
Hergé en 1933
L'Abbé Wallez, directeur du XXème Siècle
L'Abbé Wallez, directeur du XXème Siècle
Les débuts d'Hergé


Son service militaire terminé, Georges Remi revient au journal Le XXème Siècle. Il n'est plus au service des abonnements mais va être apprenti photographe, d'aide-photograveur et d'illustrateur pour pages spéciales. Effectivement, l'abbé Wallez (directeur du XXème siècle) a commencé à s'intéresser aux talents d'Hergé. Il le pousse à lire et à se cultiver. L'abbé lui donnera des responsabilités de plus en plus étendues. L'abbé Wallez, homme contesté, poussa Georges à prendre véritablement conscience de ses possibilités.

Hergé devint assez vite très polyvalent au sein du XXème siècle, s'occupant de la mise en page, des illustrations et du lettrage. Le directeur, voulant élargir l'audience du journal, décida de créer un supplément destiné aux jeunes. Il se tourna, tout bonnement vers Hergé qui allait se fiancer avec Germaine Kieckens, sa secrétaire. Le 1er novembre 1928, le premier numéro du Petit Vingtième paraissait. La responsabilité du nouveau journal était confiée à Hergé.
Il commença par illustrer les séries paraissant dans le Petit Vingtième, mais vite lassé, il décida de lancer sa propre série. Il reprit ses planches de Totor, en changeant quelques lettres au nom du héros et en lui donnant un nouveau métier : journaliste. Il lui ajoute une houppette et un fox terrier : Milou.
Ayant lu les B.D américaines Bringin up father, Katzenjammer kids et Krazy Cat, Hergé décide de lancer une véritable bande dessinée où dessins et paroles des personnages sont liés.
Tintin apparaît donc pour la première fois le 10 janvier 1929 dans Le Petit Vingtième. Le jeune reporter va partir en voyage au pays des bolcheviques... Hergé livrait deux planches par semaine, sans imaginer les suites que la série aura assez vite.

Le 23 janvier 1930, il crée une nouvelle série Quick et Flupke. Le 8 mai 30, l'aventure de Tintin aux pays des Soviets est terminée. Hergé commence à se rendre compte de la popularité de Tintin... Toujours en 1930, Tintin aux pays des Soviets commence à paraître dans l'hebdomadaire Coeurs vaillants. La carrière internationale des Aventures de Tintin est amorcée. Les aventures vont donc continuer, elles permettront même aux ventes du quotidien de sextupler les jours où paraît le supplément jeunesse.
Tintin, revenu de Russie, part pour le Congo. En 1932, Hergé envoie Tintin en Amérique, pendant que le succès du reporter continue de grandir. Cette même année, des contacts sont pris avec Casterman. Les aventures de Tintin seront publiées en albums, mais les ventes restent modestes. Toujours cette même année, Hergé se marie avec Germaine Kieckens.
Pendant la publication des Cigares du Pharaon, Hergé est mis en relation avec un jeune étudiant chinois : Tchang Tchong-Jen. Ce dernier lui fit découvrir les réalités de la Chine. Hergé se documente et prend encore plus au sérieux son travail.

Après la parution du Lotus bleu, les aventures vont se succéder, au rythme d'une tous les quinze mois : L'oreille cassée (1937), L'Ile noire (1938), Le Sceptre d'Ottokar (1939). Tout en même temps, Hergé continue Quick et Flupke mais de manière plus ralentie. A cette époque, Hergé travaille beaucoup. En plus de ses bandes dessinées, viennent s'ajouter d'autres travaux d'illustration : la couverture de livres, de revues et la publicité.

Avec l'arrivée de la guerre, Hergé est mobilisé en 1939 et envoyé dans le Nord de la Belgique...


 
Illustrations © Hergé - Moulinsart SA
Le Monde de Tintin [site non officiel] 1999-2019
page d'accueil | plan du site | s'abonner à la newsletter