Retour à la page d'accueil
1912
Hergé en 1912
Hergé en 1925
L'enfance d'Hergé

Georges Remi, dit Hergé, est né le 22 mai 1907 à Etterbeek, à côté de Bruxelles. Son père Alexis (1882-1970) travaillait dans une maison de confection pour enfants. Sa mère Elisabeth, née Dufour (1882-1946) n'exerçait aucune profession. Georges aura un frère cadet cinq ans plus tard, avec qui il n'aura que très peu de contacts.

De 1914 à 1918, Georges est élève à l'école communale d'Ixelles. Il avouera plus tard qu'il dessinait déjà dans le bas de ses cahiers... L'enfant fut ensuite retiré de l'école laïque pour être scolarisé à l'Institut Saint-Boniface où il fit ses études secondaires. Il y était excellent élève, presque toujours le premier de la classe.
En même temps qu'il change d'école, George quitte les Boy-Scouts de Belgique pour faire partie de la Fédération des Scouts catholiques. Il vécut ce changement avec beaucoup de difficultés.
Pourtant, assez vite, il devint chef de la patrouille des "Ecureuils" et prit le surnom de "Renard curieux". Pendant son scoutisme, il voyagea en Autriche, en Espagne en Italie et en Suisse. Durant cette même période, il se passionne pour l'Amérique et les Peaux-Rouges et dessine des histoires scoutes qui paraîtront à partir de décembre 1924 dans Le Boy-Scout belge. Dès cette date, il signe ses dessins "Hergé" (initiales inversées de Georges Rémi).
A cette époque, ces derniers sont assez maladroits. Pourtant, Hergé créa sa première bande dessinée, Totor, C.P. des Hannetons, en juillet 1926. Les aventures de Totor, qui préfigurent Tintin, seront publiées jusqu'en 1930.

En 1925, après avoir fini ses études, Georges rentra au quotidien Le XXème Siècle, "journal catholique de doctrine et d'information" dirigé par l'abbé Norbert Wallez. Le journal était nettement nationaliste et clérical. Hergé était employé au service des abonnements. En même temps que son travail, il continuait à fournir au Boy-Scout belge les planches de Totor.
Ses parents, découvrant sa passion pour le dessin, lui firent suivre des cours à l'Ecole Saint-Luc, spécialisée dans les arts graphiques. Mais Hergé, n'ayant pas réussi les examens d'admissions, abandonna. Sa formation tout au long de sa carrière sera celle d'un autodidacte. Pour se perfectionner, Hergé acheta des livres.

En 1926, il est affecté au premier régiment de chasseurs à pied pour son service militaire. Commençant simple soldat, il devint caporal puis sergent. Et dès ses moments de liberté, Hergé s'adonne au dessin.



 
Illustrations © Hergé - Moulinsart SA
Le Monde de Tintin [site non officiel] 1999-2018
page d'accueil | plan du site | s'abonner à la newsletter