Retour à la page d'accueil
Hergé, 1949
Hergé en 1949
1956
1956
Libération vendredi 4 mars 1983
Libération vendredi 4 mars 1983
Le Monde 27 janvier 1999
Le Monde 27 janvier 1999
Le succès et la légende


Le journal Tintin, créé le 26 septembre 1946, permit à Hergé de devenir réellement célèbre. Dès le premier numéro, il occupait les pages centrales avec Le Temple du Soleil qui reprenait la suite des 7 boules de cristal, où Hergé s'était arrêté pendant la guerre . Tout de suite, le succès est considérable. A partir de 1948, une édition française du journal Tintin est publiée, et l'audience d'Hergé devint véritablement internationale. Les albums, édités par Casterman, vont également avoir un tirage augmentant énormément, atteignant le million d'albums en 1960.

Le journal "Tintin", 26 septembre 1946
 Le journal "Tintin", 26 septembre 1946

Hergé consacre son énergie à une élaboration très méticuleuse où aucun détail n'est abandonné. En 1950, il fonde les Studios Hergé, où se réunissent une dizaine de collaborateurs. Bob De Moor y entre dès 1950, il sera rejoint par Jacques Martin, Roger Leloup, Baudoin Van der Branden et bien d'autres encore. Cette équipe ne cessera de seconder Hergé. Les aventures se suivent : Les 7 boules de cristal (1948), Le Temple du Soleil (1949), Tintin au pays de l'Or Noir (1950), Objectif Lune (1953), On a marché sur la Lune (1954), L'affaire Tournesol (1956) et Coke en Stock (1958).

Vers la fin des années 50, Hergé voyage beaucoup : l'Italie, l'Angleterre, la Suède, la Grèce et le Danemark seront tour à tour visités. En 1971, il se rend pour la première fois aux Etats-Unis, où il rencontre des sioux dans le Dakota du Sud.

Durant cette période, le rythme des publications des aventures de Tintin ne cesse de se ralentir : Tintin au Tibet (1960), Les Bijoux de la Castafiore (1963), Vol 714 pour Sydney (1968) et Tintin et les Picaros (1976).
Parallèlement, l'univers d'Hergé connaît des prolongements dans d'autres domaines. Deux films réalisés avec des comédiens (Le Mystère de la Toison d'or en 1961 et Tintin et les oranges bleues en 1964), puis deux dessins animés de long métrage (Le temple du Soleil en 1969 et Tintin et le lac aux requins en 1972) contribueront à faire connaître Tintin et Hergé à travers le monde.
Durant cette même période, Hergé, jusque là en retrait, va se trouver propulsé sur le devant de la scène. Lauréat de nombreux prix, invité d'honneur de plusieurs festivals, il reçoit de toutes parts des hommages. En 1979, le cinquantième anniversaire de Tintin est célébré à Bruxelles. En 1973, il est reçu par le gouvernement de Tchang Kaï-chek pour ses services rendus à la cause chinoise en 1939 dans Le Lotus Bleu. En 1976, Hergé retrouve les coordonnés de Tchang Tchong-Yen, qu'il avait connu en 1934 et perdu de vue.

Au début des années 80, les apparitions d'Hergé en public sont de plus en plus rares. Le dessinateur annonce qu'il travaille à une nouvelle aventure de Tintin, et qu'en même temps, il prépare une gigantesque fresque pour une station de métro à Bruxelles.

Le 25 février 1983, souffrant depuis déjà plusieurs années d'anémie, Hergé est hospitalisé à la suite d'une défaillance pulmonaire. Il meurt le jeudi 3 mars vers 22 heures au service des soins intensifs de la clinique de Saint-Luc, dans l'agglomération bruxelloise. Juste après sa mort, la presse accorde une place importante à cet événement tragique. Chaque journal consacre à Hergé la une et plusieurs pages. Quant au journal Libération, l'ensemble des illustrations de l'actualité est emprunté aux albums d'Hergé. Ces quarante pages du quotidien montrent à quel point les Aventures de Tintin font désormais partie de la légende de notre siècle, comme l'énonce le titre du journal qui les a vu naître : Le Petit Vingtième.

1979Le phénomène Tintin est exceptionnel : plus de 180 millions d'albums vendus en 45 langues pour une histoire de plus de 70 ans d'existence et un public très diversifié. Hergé avouait même être déconcerté par l'ampleur de ce triomphe.
Pour les 70 ans de Tintin, le Monde dédiait à ses lecteurs une petite histoire parodique de Tintin, écrite et dessinée par Didier Savard.
Pour comprendre le succès de Tintin, beaucoup d'explications peuvent être avancées, mais le mystère reste tout de même entier. Alors que Hergé nous a quitté depuis plusieurs années, Tintin reste aujourd'hui plus vivant que jamais.

 
Illustrations © Hergé - Moulinsart SA
Le Monde de Tintin [site non officiel] 1999-2018
page d'accueil | plan du site | s'abonner à la newsletter